ballon d eau chaude

Ballon d’eau chaude : tout savoir sur cet équipement nécessaire au confort dans une habitation

L’entrepreneur suisse, Frédéric Sauteur, a déposé en 1915 le brevet du 1er ballon d’eau chaude. Il a fallu attendre une quinzaine d’années plus tard pour voir apparaître le chauffe-eau électrique. Aujourd’hui, cet équipement se décline sous différentes formes et devenu de plus en plus sophistiqué. Comment le choisir ?

Fonctionnement du ballon d’eau chaude

Cet équipement fonctionne à l’aide de gaz ou d’électricité. Le ballon d’eau chaude nécessite un certain temps pour la mise en température de l’eau. Cette temps d’attente est dû à son fonctionnement qui se fait par accumulation. Le haut du réservoir accueille l’eau chaude qui sera remplacée par l’eau froide. Le stockage de l’eau froide se fait en bas. Une anode assure la protection de la cuve contre la corrosion.

L’élément qui chauffe l’eau est un brûleur pour un cumulus à gaz. Le ballon à sortie cheminée constitue le premier choix avec un ballon d’eau chaude à gaz. Ce modèle est doté d’un système assurant le contrôle des gaz brûlés. Sinon, il y a aussi des ballons avec des sorties ventouse. L’installation de ces modèles est très facile. Toutefois, il faut toujours poser le ballon contre le mur.

Le ballon d’eau chaude électrique embarque une résistance fonctionnant par effet joule. Celle-ci peut être, soit à résistance blindée ou immergée, soit à résistance stéatite. En contact direct avec l’eau, la première est exposée régulièrement aux dépôts de calcaire. Cela a tendance à affecter sa durée de vie. Un fourreau protège la résistance stéatite, lui permettant d’être à l’abri de tout contact avec l’eau.

Avantages apparents du ballon d’eau chaude

D’abord, il y a la possibilité de choisir la source d’énergie qui fera fonctionner le dispositif. Les énergies renouvelables constituent ainsi une alternative à l’électricité et au gaz. Ces nouvelles sources permettent de réaliser d’importantes économies. De plus, elles garantissent un fonctionnement tout en sécurité du dispositif. En effet, il n’y a aucun risque de panne d’eau chaude. A cela  s’ajoute la possibilité d’obtenir une quantité d’eau chaude préparée à la température voulue.

Ensuite, il existe des ballons d’eau chaude capables de stocker l’eau à des températures plus élevées. A titre d’exemple, certains modèles qui fonctionnent à l’énergie solaire peuvent maintenir l’eau jusqu’à 85 degrés. Evidemment, la pose d’un mitigeur de sécurité est recommandée avec ce genre de dispositif. Dans le cas d’une eau dure, il faut prévoir l’installation d’un adoucisseur.

Enfin, le débit d’eau du ballon est simultané et plus important. Le chauffe-eau instantané ne permet pas de jouir pleinement d’un tel avantage. Attention, il faut toutefois que le dimensionnement du ballon soit correct. La définition de ce critère se fait en tenant compte des utilisateurs du système dans la maison. Il faut également tenir compte du nombre de salles de bain ainsi que le nombre des appareils qui utilisent en simultanée l’eau.

Installation des ballons d’eau chaude

Le choix peut se porter entre pose sur trépied ou accrochage mural pour le ballon d’eau chaude. Dans les deux cas, l’idéal est de faire appel à un expert comme Toto plombier paris. Cela permet d’avoir de l’assurance pour la qualité de la pose. En effet, l’installateur doit disposer des compétences nécessaires et de bons outillages pour une telle opération.

Pour l’emplacement, il est judicieux de limiter les pertes en calories survenant avec les tuyaux longs. C’est pourquoi, le dispositif doit être idéalement placé au plus près des besoins en eau chaude. Cette précaution réduit également les dépenses en eau froide parce que l’eau chaude arrive vite. Enfin, il faut respecter les volumes de sécurité en cas d’installation de l’appareil dans la salle de bain. Cela suppose de le placer à plus de 60 cm du lavabo et de la baignoire.