Comment devenir plombier ?

Le domaine de la plomberie implique l’installation et la réparation d’une grande variété de systèmes de tuyauterie et d’équipements sanitaires. La majorité des travaux se trouve dans le secteur du bâtiment et de la construction.
De nombreux plombiers sont des travailleurs autonomes ou travaillent pour des entreprises spécialisées dans la plomberie et dans les travaux de conduites et de canalisations.

En quoi cela consiste ?

Le plombier (ou plombier-chauffagiste) est un spécialiste chargé de l’installation et de l’entretien de toutes les canalisations d’eau et de gaz dans un bâtiment. C’est lui qui pose les appareils sanitaires (baignoire, lavabo, chauffe-eau, etc.), il est d’ailleurs également appelé installeur sanitaire. Le plombier peut travailler dans une entreprise de travaux publics, de bâtiment ou de plomberie sanitaire, mais il est très fréquent de le voir travailler pour son propre compte, en tant qu’artisan indépendant.

Formation de plombier

Pour devenir plombier, une formation est incontournable. Selon la spécialité souhaitée, bon nombre de diplômes permettent d’exercer ce métier, à savoir :
Brevet de Maîtrise (BM) plombier spécialité installation sanitaire.
Bac Pro spécialité énergie.
BEP (Brevet d’Etudes Professionnelles) technique des installations sanitaires.
BP (Brevet Professionnel) d’équipement sanitaire.
CAP installation sanitaire.

Quelles sont les exigences physiques?

En raison de la nature physique du travail, les plombiers doivent être en bonne santé. Vous aurez besoin d’une bonne endurance pour être en mesure d’effectuer des travaux relativement Il faut aussi prendre en considération qu’il pourrait être difficiles de parfois travailler à l’extérieur par un temps imprévisible, par exemple en travaillant dans les fosses septiques éclatés en plain hiver aussi!

Les conditions habituelles de travail

Qu’elle soit exercée chez un particulier ou un professionnel, l’activité du plombier exige :

  • une disponibilité totale de jour comme de nuit ainsi que les week-ends et jours fériés en cas de dépannage d’urgence ;
  • une bonne condition physique compte tenu de certaines positions peu confortables qu’il lui faut maintenir pendant son travail.

Le salaire du plombier

Plombier est un des métiers les plus demandés du bâtiment. Sur google, les sites proposant des offres d’emploi de plombier sont nombreux. Ainsi Manpower propose près de 9500 annonces de plombier, tous secteurs d’activité confondus. Le plus : être plombier polyvalent !
Le salaire minimum d’un plombier débutant démarre à 1300 € brut par mois. Le salaire d’un indépendant peut varier en fonction des saisons, de l’activité générale, des périodes de vacances, de la zone géographique ou de la concurrence. Ainsi, ils peuvent évoluer entre 2800 € et 5000 € par mois.