isolation

De simples astuces pour bien choisir son isolant thermique

Qui ne rêve pas de vivre dans une maison à la fois agréable et confortable ? En effet, c’est le souhait de tout le monde. Seulement, pour transformer le rêve en réalité, il faut penser au moindre détail. L’un des éléments à prendre en compte pour vivre dans les bonnes conditions est l’isolation. Seulement, il faut que l’isolation soit performante, durable et adaptée aux besoins de chaque famille pour que les occupants de la maison soient pleinement satisfaits. Heureusement qu’un large choix de matériaux existe pour assurer l‘isolation de la maison. Mais bien que le choix soit large, il n’est pas toujours facile de trouver l’isolant idéal. De ce fait, afin de ne pas se tromper et surtout pour éviter les mauvaises surprises, comment reconnaitre l’élément parfait ? Ou plus précisément, quels sont les critères à prendre en compte pour bien choisir son isolant ? Si aujourd’hui, vous vous posez ces quelques questions, ne vous inquiétez pas, nous avons la réponse idéale pour vous.

Choisir un isolant selon ses propriétés

Trouver le bon isolant est une tâche difficile et complexe pour de nombreuses personnes. En effet, les caractéristiques varient d’une Isolation thermique à une autre. Ainsi, il est important de connaitre ces quelques caractéristiques afin de choisir le bon isolant.

De prime abord, il y a la résistance et la conductivité. Ces derniers sont importants pour déterminer la performance de l’isolant. Plus, la résistance thermique est élevée, et plus, le matériau est isolant. Par ailleurs, en ce qui concerne la conductivité, plus, elle est faible ; et plus, le matériau est performant.

Par ailleurs, n’oublions pas que les rongeurs adorent les isolants. Ainsi, pour éviter l’apparition des rongeurs, mieux vaut opter pour un isolant anti-rongeur. Seulement, ce matériau est très dense, il peut être trop lourd pour certains supports comme les plafonds en plaques de plâtres.

La densité est également un critère à ne pas négliger afin d’éviter l’affaissement de l’isolant. Pour les laines minérales, mieux vaut opter pour une densité d’au moins 30 kg/m3. Par contre, les laines végétales ne s’affaissent pas.

Pour le respect de l’environnement, mieux vaut opter pour des isolants naturels comme la ouate de cellulose et la métisse, des matériaux conçus à partir des fibres de tissus recyclés.

Choisir un isolant pour chaque application

Par ailleurs, le choix des matériaux dépend également du type d’Isolation thermique envisagée. Pour une Isolation thermique par l’extérieur, on peut choisir tout type d’épaisseur. Par contre, si l’on souhaite isoler une petite pièce par l’intérieur, il est préférable de choisir un isolant à faible conductivité, telle que la laine de verre.

Il est également important de déterminer si l’on souhaite isoler des combles ou des murs, car le conditionnement n’est pas le même. Pour isoler les combles perdus, mieux vaut opter pour le vrac, le soufflage à la machine garantit une pose régulière et réduit les ponts thermiques. Les rouleaux sont aussi parfaits pour les combles parfaitement accessibles. Par contre, si l’on souhaite isoler les murs et les combles aménagés, on peut opter pour des panneaux d’isolant.

Ces critères sont de ce fait importants pour choisir l’isolant idéal. Pour ne pas se tromper, l’idéal sera toujours de demander l’avis d’un professionnel dans le domaine.